SACRÉ/ SAINT  PRÊTRE/TOUS, interview de Mgr Albert Rouet par Bertrand Revillon

La différence entre Sacré et Saint nous permet de nous orienter dans nos priorités, à la lumière de l’Evangile. Une explication simple et éclairante de Mgr. Albert Rouet

Le « bonheur » d’un grain de blé ?

par François Varillon « Le grain de blé est parfaitement heureux dans son grenier. Pas de gouttière, pas d’humidité, les petits copains du tas de blé sont très gentils, il n’y a pas de dispute, c’est parfait. Permettez-moi de dire : petit bonheur de grain de blé dans un grenier. Transposez : Bonheur de l’homme, honnête aisance financière, … Continuer la lecture de Le « bonheur » d’un grain de blé ?

De la fabrique du sacré à la révolution eucharistique ( 2020-05-20)  Par François Cassingena-Trevedy, moine bénédictin de Ligugé

[1].Quelques propos sur le retour à la messe. C’est décidément chose étrange comme la messe, dans l’histoire religieuse de notre pays, a pu faire l’enjeu de débats et le fait encore, même depuis que l’immense majorité de nos concitoyens a cessé de s’y rendre, au point que l’on peut se demander, parfois, si toute cette … Continuer la lecture de De la fabrique du sacré à la révolution eucharistique ( 2020-05-20)  Par François Cassingena-Trevedy, moine bénédictin de Ligugé

Des leçons vitales inattendues à tirer des deux synodes ( 2020)

Les deux derniers synodes convergent entre autres vers une précieuse leçon de vie chrétienne, qui est certes en phase avec les questions d’écologie et de justice, mais également avec l’épineuse question du cléricalisme dont les nuisances ne sont désormais que trop évidentes : deux manières d’aborder concrètement la synodalité, un terme bien nouveau avouez-le, presque un néologisme … qu’il faut convertir en action !

Les paroles de Jésus à son dernier repas, selon Paul : partager pour unir. ( 2018-05-03)

Recontextualiser le texte de Paul (I Co 11,17-34) racontant la Cène, le dernier repas de Jésus, permet de comprendre ses objectifs : exiger des Corinthiens qu’ils aient un comportement fraternel pendant le repas du Seigneur. Sinon, ce serait un irrespect qui les condamnerait.

« Célébrer pour faire Église » : une liturgie vivifiante et vivante

Dans cet article J. Pierron se réfère à l’église Saint-Merri (ou Saint-Merry) de Paris,  près de Beaubourg et de l’Hôtel de Ville,  rue de la Verrerie et rue Saint-Martin,   où une autre façon de célébrer pour faire Église se vit depuis 1975, année où Xavier de Chalendar a eu en charge le projet « d’inventer et d’assurer une nouvelle présence d’Église. »

Dominique Collin : Le christianisme n’existe pas encore. 2018 (Résumé-compte-rendu de M. Champeaux-Rousselot)

Dominique Collin : Le christianisme n’existe pas encore. Editions Salvator, 2018 (Résumé-compte-rendu de Marguerite Champeaux-Rousselot, 2019-05) ( compte-rendu personnel :

L’Esprit du christianisme, Joseph Moingt, 2018. ( Résumé/compte-rendu par M. Champeaux-Rousselot)

L’Esprit du christianisme, Joseph Moingt, 2018. ( Résumé/compte-rendu par Marguerite Champeaux-Rousselot, 2019-05) Ce compte-rendu est fait du point de vue qui m’intéressait… J’ai surtout pris ce qui était le plus nouveau, le plus caractéristique, le plus fort ou le plus discutable…