M. Cambron-Goudet expliquera pourquoi on pouvait philosopher lors de banquets bien arrosés, le 19 avril 0 16 h à Paris

« Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas » Du bon usage de l’alcool dans l’enseignement de la philosophie

Mathilde Cambron-Goulet

mathilde.cambron-goulet@umontreal.ca

Dans le cadre du séminaire de Renée Koch-Piettre « Anthropologie religieuse » 19 avril 2013 à 16h

INHA, salle Mariette, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Résumé.

« Μισέω μνάμονα συμπόταν », dit le dicton, et pourtant le banquet (sumposion) est souvent présenté comme un lieu privilégié de l’enseignement philosophique. Comment faire pour apprendre quelque chose – ce qui suppose de s’en souvenir – lors d’un banquet dont il n’est pas souhaitable de se souvenir ? Quel usage peut-on faire du vin pour enseigner la philosophie ? Nous examinerons comment s’articulent les questions de la franchise (parrhêsia) et de la dissimulation, de la pudeur (aidôs) et de la honte (aischunê), de la mémoire et de l’oubli, lorsqu’il y a consommation d’alcool – ou à l’inverse sobriété – chez Platon et Xénophon.

Bibliographie.

Azoulay, V., 2004. Xénophon et les grâces du pouvoir. Paris: Publications de la Sorbonne. Brancacci, A. et Christiansen, M., 2004. « Socrate, la musique et la danse. Aristophane, Xénophon, Platon », Les Études philosophiques 2, p.193-211.

 

Cairns, D., 1993. Aidos : the Psychology and Ethics of Honour and Shame in Ancient Greek Literature. Oxford: Clarendon Press.

Dupont, F., 1994. L’invention de la littérature : de l’ivresse grecque au livre latin. Paris: Éditions La Découverte.

Garcia Soler, M. J., 2010. « La consommation du vin en Grèce », Ktema 35, p.39-49 Huss, B., 1999. « The Dancing Sokrates and the Laughing Xenophon, or the Other « Symposium » », The American Journal of Philology, 120, 3, p.381-409.

 

Murray, O. (éd.), 1995. In vino veritas, London: The British School at Rome.

Murray, O. (éd.), 1990. Sympotica. A Symposium on the Symposion. Oxford: Clarendon Press. Romeri, L., 2002. Philosophes entre mots et mets , Grenoble: Éditions Jérôme Millon.

Rösler, W., 1995. « Wine and Truth in Greek Symposion », dans O. Murray, éd., In vino veritas, London: The British School at Rome, p.106-112.

Schmitt Pantel, P., 1992. La cité au banquet. Histoire des repas publics dans les cités grecques, Rome: Publications de l’École française de Rome.

 

Węcowski, M., 2002. « Towards a definition of the symposion », in T. Derda, J. Urbanik et M. Węcowski, éds, Euergesias charin. Studies Presented to Benedetto Bravo and Ewa Wipszycka by Their Disciples, Varsovie: Fundacja im. Rafała Taubenschlaga, p.337-361.