Société Française des Etudes Byroniennes, Assemblée générale 2013 le 1° juin à Paris

BYRON :

SOCIETE FRANCAISE DES ETUDES BYRONIENNES

 

Paris, le 17 mai 2013

 

Chers membres de la Société française des études byroniennes, chers amis,

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter à l’Assemblée Générale annuelle de notre association le samedi 1er juin 2013, à 10h10.

 

Comme les trois dernières réunions, elle aura lieu à la Maison des Associations du 4e Arrondissement, au 38 boulevard Henri IV, entre les métros Bastille (lignes 1, 5 et 8) et Sully-Morland (ligne 7), et à proximité immédiate d’un arrêt de bus des lignes 86 et 87.

 

 

Assemblée Générale et réunion du samedi 1er juin de 10h10 à 12h30:

 

– Rapport moral de l’Association, présentation des comptes de l’année écoulée, des prévisions pour l’année en cours, et vote du quitus. Si vous ne pouvez pas assister à l’Assemblée Générale, merci d’avance de vouloir bien envoyer votre pouvoir dûment rempli.

 

– La parole sera ensuite donnée à Hana Jéchova-Voisine, qui nous présentera Hédy, l’opéra du compositeur tchèque Zdeněk Fibich (1850-1900) tiré de l’épisode d’Haydée du Don Juan de Byron, et malencontreusement tombé dans l’oubli depuis la fin du 19e siècle ;

– Danièle Sarrat  nous donnera lecture de la fin de Mazeppa, dans sa traduction désormais complète ;

 

Le Bulletin de liaison 2012 de notre société, couvrant les activités de toute l’année passée, sera distribué aux participants.

Nous n’aurons pas d’apéritif sur place en commun : ce même jour, à 14 heures, Marguerite Champeaux-Rousselot soutient sa thèse sur « Castalie à Delphes. Dévoilement d’un site et prolongements » à la salle Benjamin de l’INHA (6, rue des Petits-Champs), et nous serons peut-être plusieurs à désirer y assister. Elle nous invite gentiment au pot qui suivra, vers 18 h, à la condition stricte que tous ceux qui souhaitent y participer veuillent bien le lui faire savoir par retour de courrier/courriel.

 

Nous espérons être nombreux pour cette Assemblée Générale de 2013 à la Maison des Associations du 4e arrondissement. Si vous nous faites le plaisir de venir accompagnés, merci de nous le signaler à l’avance.

 

A très bientôt,

le président, Olivier Feignier,

la  secrétaire                                                                                 Marguerite Champeaux-Rousselot

SOCIETE FRANCAISE DES ETUDES BYRONIENNES

c/o Olivier Feignier

22, rue Rennequin

75017 Paris

 

 

 

Procès-verbal de l’Assemblée Générale de la

Société Française des Etudes Byroniennes

du 31 mars 2012

En présence de dix-neuf membres de notre Société et avec quatre pouvoirs dûment complétés, l’Assemblée Générale 2012 s’est tenue le 31 mars 2012 à 10 heures, à la Maison des Associations du 4e Arrondissement.

 

Le rapport moral de l’année a rappelé la pérennisation des trois réunions annuelles ; il nous a remis en mémoire les trois dernières réunions (AG du 19 mars 2011, dans la Salle des Trois Consuls, avec la causerie de Claude Schopp sur Byron par les yeux de Dumas, celle d’automne le 22 octobre à la Maison des Associations du 4e Arrondissement, avec la conférence de Guy Rachet sur Byron, les bardes anglais et les autres, et enfin, la réunion du 21 janvier 2012 à l’Arsenal, où Bernard Beatty a éclairé le poème de Parisina d’un jour nouveau.

 

Nous avons donc de nouveau eu, cette année, trois grandes conférences, plusieurs autres interventions, le compte-rendu de la Conférence internationale, ainsi que des lectures de textes de Byron en traduction nouvelle.

 

Le bulletin de liaison couvrant l’année 2011 a été distribué lors de l’AG du 31 mars 2012. – La publication régulière des bulletins annuels continue donc de façon satisfaisante.

 

Comme nous l’avons souligné à maintes reprises, ces réunions et le bulletin annuel sont les piliers sur lesquels repose notre société, ce sont les preuves de l’activité, et la vie même de notre société. Nous avons tissé, au fil des ans, des liens avec des byronistes qui viennent volontiers nous présenter leurs travaux, et nous encourageons les membres de notre société à proposer des sujets qu’ils souhaitent traiter. Nous vous appelons une fois de plus à faire connaître notre association à tous ceux qu’intéressent Byron, le romantisme et l’histoire du premier XIXe siècle, car il nous faut impérativement recruter de nouveaux adhérents pour réussir à équilibrer nos comptes, comme va nous le réexpliquer notre trésorière, faute de quoi nous serons amenés à tailler dans nos dépenses, ce qui voudra dire nous en prendre au bulletin, la plus importante de nos sources de dépenses.

 

Après le rapport financier qu’a fait notre trésorière, la parole a été donnée à notre président, conférencier du jour, qui nous a peint un portrait de Byron d’après les traces laissées dans les ouvrages collectifs français. La réunion s’est achevée par un pot amical.

 

 

____________________________________________________________________

 

 

POUVOIR

Madame / Monsieur ……………………………….  ne pourra pas assister en personne à l’Assemblée Générale de la Société française des études byroniennes le 1er juin 2013, et donne pouvoir à ………………………………………  pour la / le représenter.

 

 

Fait à ………………….……..,  le ……………….……. 2013

 

 

Signature :