Et après le synode de la famille ? Journée avec Ignace Berten : collégialité, famille(s) , le 28 avril 2017 à Paris

image bougies lumières famille. Dessin Marg. Champeaux-Rousselot, 2017
Lumières unes, différentes et semblables

 

Après le synode sur la famille ,

        comment avançons-nous ?

 

Echanges sur la collégialité et la famille avec Ignace Berten,

Vendredi 28 avril  2017, à Saint-Merry, à Paris,

Journée en deux temps, ouverte aussi à nos amis de l’extérieur

 

Ignace Berten a été un observateur du Synode de la famille et a écrit de nombreux ouvrages, dont un sur le synode: Ouvertures ou blocages. en ligne sur http://www.lumenonline.net/courses/lumen_LV/document/1._Documents_classes_par_themes/6._Vie_d_Eglise/Synode_Ouvertures_ou_blocages.pdf?cidReq=lumen_LV

Un autre est sous presse et va paraître prochainement  pour permettre à l’Eglise de poursuivre sur  les mêmes sujets :   « Les divorcés remariés peuvent-ils communier ? Enjeux ecclésiaux des débats autour du synode sur la famille et d’Amoris Laetitia »

Ce  dominicain belge, théologien et sociologue,  à l’esprit indépendant enseigne à l’université à distance dominicaine et écrit dans la revue Espaces en plus de ses nombreux ouvrages qui concernent notre aujourd’hui.

Il est déjà intervenu à Saint-Merry dans le cadre de notre réflexion autour du dernier synode

La journée :    

Vous pouvez ne participer qu’à un des deux temps de la journée. 

Le premier tourné vers les questions du discernement (personnel et sensus fidei) et de la collégialité, abordant inévitablement la question de la place de la doctrine et de la pastorale. Citons Ignace « ce que je voudrais développer, en prenant un peu distance par rapport au synode et à Amoris laetitia, ce sont les enjeux fondamentaux pour l’avenir de l’Église de ce double événement : statut et exercice du Magistère ? qu’est-ce que la doctrine ? statut de la vérité ? quelle unité de l’Église quand les cardinaux et évêques et les conférences épiscopales prennent des positions contradictoires ?»                                      (entre 11 h et 12 h  30 ) 

–  Le second temps est tourné vers l’application pratique des « concepts » de discernement, collégialité en direction des situations concrètes, notamment des divorcés remariés, des couples homosexuels, des familles monoparentales, des célibataires, mais aussi ministères des femmes dans l’Eglise… Citons à nouveau Ignace « les questions actuellement bloquées : union homosexuelles, ministères et femmes dans l’Église, questions éthiques…

et d’autres sujets souvent laissés de côté alors que la vision de l’Eglise peut elle aussi évoluer : familles monoparentales, concubinages et PACS, célibataires, isolés, veuvage, stérilité et fécondité, mariages mixtes, polygamie. Quels chemins ? quelles sont nos responsabilités ?                                                                                  (entre 14 h et 16 h)  

 

Rens. et inscription si possible sur atelier.familles@gmail.com pour faciliter l’organisation.

Nous partagerons les pique-niques à déjeuner : n’ apporter une seule chose mais pour 4 ou 5 personnes, et prévoyons une riche ambiance de discussions !

A 17 h 30 pour ceux qui souhaitent visite de l’exposition Maxime Kantor dans l’église même :  http://saintmerry.org/prochaine-exposition-maxim-kantor/

Et en ce temps de Pâques : http://saintmerry.org/resurrection-oeuvre-de-maxim-kantor/

Pour notre paroisse : http://saintmerry.org/une-eglise-ouverte/

et par exemple pour notre sujet : http://saintmerry.org/latelier-familles-service-familles-diverses/     

76 rue de la Verrerie, 75004 Paris 

http://https://synodequotidien.wordpress.com/contributions/apport-theologique/travail-dignace-berten/