Lutter contre le cléricalisme catholique, par Jacques Musset ( 2018-10-05)

Le 5 octobre 2018, lors d’une soirée organisée par Croyants en liberté en Yvelines,  ( CELY 78), et qui eut lieu au Centre Huit, à Versailles, Jacques Musset fit une intervention remarquable.
Il s’attacha à répondre avec dynamisme, sans langue de bois et avec un souci de concret aux questions suivantes concernant le cléricalisme dans l’Eglise catholique :
– Comment le définir ?
– Comment se manifeste-t-il actuellement et au cours des âges ?
– Quelles en sont les racines ?
– Comment le combattre ?
– Peut-il disparaître ?

Pour connaître le CELY 78, allez sur son site : http://www.cely78.fr/

J’apprécie chez Jacques Musset l’ensemble de son texte que je vous invite à aller voir.

Voici par exemple deux passages évoquant le travail fait ici également
« Pour l’heure que pouvons nous faire ? Il me semble que démontrer les racines du cléricalisme comme nous l’avons fait, en démontant les faux arguments exégétiques et historiques qui prétendent fonder les pouvoirs divins des clercs, cette tâche est capitale pour éclairer les esprits et faire évoluer les consciences.
Il est tout aussi important de dénoncer au fil des semaines et des mois les manifestations du cléricalisme à tous les niveaux, local, national et international. Il ne s’agit pas en cela de régler des comptes et de se nourrir d’agressivité (ce serait malsain et inefficace) mais ne pas laisser passer des comportements et des déclarations qui se réclament indûment de la volonté de Dieu et du Christ.
Il importe aussi, pour les disciples de Jésus, s’inspirant de sa parole et de ses actes, de prendre la responsabilité de leur propre existence et d’assumer leurs propres décisions sans être bridés par les consignes des responsables. Plus il y aura de chrétiens qui agiront librement en ce sens, moins le cléricalisme aura de crédit et de poids. Les pouvoirs forts se nourrissent de l’inertie des citoyens. C’est à l’honneur de tout humain et donc de tout chrétien de ne pas se dessaisir des choix qu’il doit prendre personnellement en s’en remettant sans réfléchir au jugement de qui que ce soit. C’est une démarche exigeante mais libératrice. »

« Une chose est certaine, c’est que le combat contre le cléricalisme ne peut être que bénéfique à la cause de l’Evangile redécouvert dans sa fraîcheur native en vue de l’actualiser en notre temps, et en même temps il ne peut être aussi que bénéfique à la santé de la société civile libéré du lobby religieux. »

Jacques Musset avait commencé son intervention en citant le pape François : « le cléricalisme, cette attitude qui « annule non seulement la personnalité des chrétiens, mais tend également à diminuer et à sous-évaluer la grâce baptismale que l’Esprit Saint a placée dans le coeur de notre peuple ».

2018-10-05 Musset le cléricalisme, sur le site du cely78.fr

Jacques Musset a été prêtre pendant 22 ans, aumônier de lycée, puis formateur à la lecture de la Bible et des évangiles. IL est l’auteur de nombreux livres sur l’aventure spirituelle et chrétienne.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s