« La Bible, les Pères et l’histoire de la langue grecque » visio-conférence samedi 20 mars 2021

La Bible, les Pères et l’histoire de la langue grecque, le samedi 20 mars 2021, de 9h30 à 13h, en visio-conférence

Cette  matinée est organisée par l’association THAT. ( THAT = Textes pour l’Histoire de l’Antiquité Tardive). Cette association académique est, selon moi, remarquable par son dynamisme, sa réactivité, sa transparence, et sa convivialité !  

Programme

 9h30 Hélène Grelier et Françoise Vinel : Introduction

10h Histoire et interprétation des textes bibliques : Origène, l’évidence grecque et la source juive, par Françoise Vinel (Université de Strasbourg)  

10h30 « Que ma prière s’approche en ta présence, Seigneur » : la filiation origénienne d’Apolinaire de Laodicée dans son exégèse de la quête de l’intelligence divine (Chaîne palestinienne sur le Psaume 118), par Hélène Grelier (Université de Nanterre)

11h Historical and Theological Lexicon of the Septuagint : une rencontre entre la Bible, la papyrologie et la littérature classique, par Antonella Bellantuono (Universités de Strasbourg et de Lorraine).

11h30 Éditer le Liber interpretationis nominum hebraicorum : objectifs, problèmes et méthodes, par Marie Frey Rébeillé-Borgella (HiSoMA UMR 5189 – Institut des Sources Chrétiennes).

12h Paysages religieux de Jérusalem et de Gaza au 5e siècle à travers les Scholies sur Ézéchiel d’Hésychius de Jérusalem, par Laurence Vianès (Université Grenoble-Alpes)  

12h30 : discussion générale

Les communications de la présente session scientifique, augmentées de contributions complémentaires, seront publiées comme un Supplément de la Revue des Études Tardo-antiques (RET) http://www.revue-etudes-tardo-antiques.fr/

La session aura lieu le samedi 20 mars 2021, de 9h30 à 13h, en visio-conférence

https://us02web.zoom.us/j/83810310578?pwd=eTk5dVg2NnE2UXZpT2xEK3NGcUkvZz09

Cette session scientifique est organisée en hommage à Marguerite Harl (1919-2020)

Ses collègues, élèves et amis ont déjà rendu hommage à ce Professeur de « Langue et littérature post-classiques » qui exerça à la Sorbonne de 1958 au début des années 80.

De Philon, Origène et Grégoire de Nysse à l’initiative de la traduction en français de la Septante, plusieurs générations de chercheurs ont été inspirées par ce qui constitue un renouvellement des études de la littérature de l’Antiquité tardive.

« Revanche d’Érasme », écrivait M. Harl dans son autobiographie intellectuelle (La Bible en Sorbonne, Paris 2004) : à l’étude des œuvres grecques de la période hellénistique et romaine s’ajoute celle des écrivains juifs d’expression grecque et des écrivains chrétiens de l’Antiquité tardive – signe qui ne trompe pas dans la France républicaine, plusieurs de ces auteurs, Philon d’Alexandrie, Clément d’Alexandrie, Justin martyr, Tertullien, entrent alors au programme de l’agrégation….

Hommage à un maître, les interventions de cette session scientifique 2021 de THAT voudraient l’être en présentant les projets de recherche, individuels et collectifs, qui s’inscrivent dans cet intérêt pour des champs d’études marqués par les travaux de M. Harl.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s