Conférence « Du laurier au mythe de Daphné »

-530-520 env. Lutte entre Héraklès et Apollon pour le trépied de Delphes, par le peintre d'Andocide. Musée de Berlin

Une branche de laurier, sur une peinture du XVIIIème siècle ou sur une pièce de monnaie ou un vase antique se déchiffre, simplement,  comme l’évidence d’une allusion à Apollon, ou même à Delphes voire à la poésie, deux domaines réputés d’Apollon. Chacun s’imagine connaître l’importance de cet attribut d’Apollon et son origine. Cependant, comment ce  végétal utile par exemple comme épice culinaire a-t-il reçu un autre statut jusqu’à avoir une signification profonde d’ordre affectif ou symbolique pour la collectivité, puis participer au sacré  dans le cadre rituel et religieux de l’Apollon de Delphes ?