Le fantastique et le mythique dans l’Antiquité grecque. Autour d’Apollon et de Python

« Fantastique » est un faux-ami... qui n’a, aujourd’hui, que peu à voir avec la Phantastikè grecque. Le mûthos a eu en Grèce une fonction bien différente de ce qui est appelé parfois mythe. Marguerite Champeaux-Rousselot le démontre à partir de certaines versions concernant Apollon et Python à Delphes puisque le dieu représenté comme un dieu lumineux, s’y est livré à un combat contre un monstre cruel et effrayant, représenté parfois par Python dans sa tanière du canyon raboteux de Castalie qui serpente au pied du Parnasse, à Delphes, dans différentes versions, toutes à la frontière entre naturel et surnaturel et sans miser sur le ressort de l’incertitude.