Réflexions autobiographiques et sociologiques de Jules Barbey d’Aurevilly à propos du corps (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

Comment un jugement sur l’aspect physique (« laid ») en arrive à donner naissance à un (corps d’)écrivain   Un aspect de la sociologie de la littérature : comment une esthétique peut-elle, sociologiquement, produire des auteurs et des textes ? Si l’on cherche réellement à définir une sociologie de l’art[1], tout comme une sociologie de … Continuer la lecture de Réflexions autobiographiques et sociologiques de Jules Barbey d’Aurevilly à propos du corps (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

Du corps d’un petit Jules au corps de l’écrivain Jules Barbey d’Aurevilly : Quelques aspects à propos de leurs « naissances » individuelles et sociales ( par Marguerite Champeaux-Rousselot)

(2010) Chacun de nos corps réels se définit scientifiquement (matière-espace-temps et milieu), mais aussi comme une « masse » de relations, de sentiments et de sensations qui (se) jouent « dans » ce corps et autour de lui, consciemment ou non. De ce donné jaillira parfois un corps écrivant, dont certains, écrivant dans une visée et/ou de façon esthétique … Continuer la lecture de Du corps d’un petit Jules au corps de l’écrivain Jules Barbey d’Aurevilly : Quelques aspects à propos de leurs « naissances » individuelles et sociales ( par Marguerite Champeaux-Rousselot)

«La Beauté, un “don de Dieu” ?!! Beauté, morale et religion chez Jules Barbey d’Aurevilly», par Marguerite Champeaux-Rousselot

La Beauté physique, la nôtre ou celle des autres, tient une grande place dans nos vies à tous… Bien plus grande sans doute que nous n’aimons à le reconnaître… Pour Barbey, il faut garder en tête son point de départ biologique et psychologique : le jour de sa naissance, – le Jour des morts ! … Continuer la lecture de «La Beauté, un “don de Dieu” ?!! Beauté, morale et religion chez Jules Barbey d’Aurevilly», par Marguerite Champeaux-Rousselot

Biographie et Psychobiographie: un palais dans un labyrinthe (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

Un « palais dans un labyrinthe » selon ses propres termes : Jules Barbey d’Aurevilly Oui, il fut comparé de son vivant à un labyrinthe. C’est un mot qui fait battre le cœur :  complexité des  secrets,  danger d’un piège maléfique et diabolique, mythologie antique et contes traditionnels, beauté travaillée des sols des cathédrales ou des jardins … Continuer la lecture de Biographie et Psychobiographie: un palais dans un labyrinthe (par Marguerite Champeaux-Rousselot)