L’Église du trop et du trop peu… Une pomme talée dans tout un cageot, c’est l’Église ?

Raisonnements dévoyés par souci d'éviter les scandales qui terniraient une institution : la théologie globalisante du corps du Christ a, dans ce cas, des effets si pervers qu'ils ne peuvent plus être niés. Le retour de bâton, logique, risque d'être également stigmatisant pour l'Eglise entière. Le message de l'évangile doit être mis à part de cette théologie... hors sol.