WHO’S WHO ? THE UNCERTAINTIES OF IDENTITY IN BYRON’S WRITINGS (Danièle SARRAT)

The great variety of subject, style and tone in Byron’s writings mirrors the poet’s multiple identity, his penchant for misleading situations and his recurrent tendency to puzzle or surprise his readers, as far as identity is concerned, through various means. These are changes in physical appearance, or even gender, through disguise for instance, or reversed … Continuer la lecture de WHO’S WHO ? THE UNCERTAINTIES OF IDENTITY IN BYRON’S WRITINGS (Danièle SARRAT)

Who’s who ? Byron et les méandres de l’identité, en référence à quelques œuvres de Byron (par Danièle Sarrat)

La grande diversité de ton, de style et de sujet dans l’œuvre de Byron reflète l’identité multiple du poète, son goût pour la mystification et sa tendance à surprendre ou dérouter ses lecteurs du point de vue de l’identité, par des moyens variés : changements d’aspect physique, ou de genre, souvent à travers le déguisement, ou … Continuer la lecture de Who’s who ? Byron et les méandres de l’identité, en référence à quelques œuvres de Byron (par Danièle Sarrat)

Conférence et visite de la Trappe – Bricquebec

À la suite de l'assemblée générale de la Société Barbey d'Aurevilly, samedi matin, Patrick Avrane, psychanalyste à Paris et prix littéraire du Cotentin en 2001, a donné une conférence axée sur le dénouement du roman, Une histoire sans nom : « Les problèmes soulevés par Barbey d'Aurevilly sont souvent liés aux secrets de vie et aux mystères des … Continuer la lecture de Conférence et visite de la Trappe – Bricquebec

Réflexions autobiographiques et sociologiques de Jules Barbey d’Aurevilly à propos du corps (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

Comment un jugement sur l’aspect physique (« laid ») en arrive à donner naissance à un (corps d’)écrivain   Un aspect de la sociologie de la littérature : comment une esthétique peut-elle, sociologiquement, produire des auteurs et des textes ? Si l’on cherche réellement à définir une sociologie de l’art[1], tout comme une sociologie de … Continuer la lecture de Réflexions autobiographiques et sociologiques de Jules Barbey d’Aurevilly à propos du corps (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

Du corps d’un petit Jules au corps de l’écrivain Jules Barbey d’Aurevilly : Quelques aspects à propos de leurs « naissances » individuelles et sociales ( par Marguerite Champeaux-Rousselot)

(2010) Chacun de nos corps réels se définit scientifiquement (matière-espace-temps et milieu), mais aussi comme une « masse » de relations, de sentiments et de sensations qui (se) jouent « dans » ce corps et autour de lui, consciemment ou non. De ce donné jaillira parfois un corps écrivant, dont certains, écrivant dans une visée et/ou de façon esthétique … Continuer la lecture de Du corps d’un petit Jules au corps de l’écrivain Jules Barbey d’Aurevilly : Quelques aspects à propos de leurs « naissances » individuelles et sociales ( par Marguerite Champeaux-Rousselot)

Jules Barbey d’Aurevilly et George Byron (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

N.B.  Introduction en anglais, car ce texte a été lu lors d’un colloque international. Le texte de mon intervention, en français, comporte beaucoup plus de citations de Barbey que ce qui fut finalement publié sur papier sous le titre : ‘Un passionné de Byron : Jules Barbey d’Aurevilly’ et que vous pouvez aussi trouver sur … Continuer la lecture de Jules Barbey d’Aurevilly et George Byron (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

«Un passionné de Byron : Barbey d’Aurevilly» (par Marguerite Champeaux-Rousselot)

N.B. Dans cet article, l’accent est mis surtout sur Byron pour expliquer par ricochets certains traits de Barbey d'Aurevilly, mais un travail plus long, centré cette fois sur Barbey d'Aurevilly et détaillant ses aspects byroniens, s’intitule :  « Jules Barbey d’Aurevilly et George Byron » et il est consultable sur ce site.              Byron … Continuer la lecture de «Un passionné de Byron : Barbey d’Aurevilly» (par Marguerite Champeaux-Rousselot)