Byron : réunion de la Société française des études byroniennes, 26 janvier 2013, Paris

Chers membres de la Société française des études byroniennes, chers amis, Nous vous présentons nos vœux les meilleurs pour l’année 2013 et sommes heureux de vous inviter à la réunion d’hiver de notre association le samedi 26 janvier 2013, à 10h10. Comme les deux dernières réunions, elle aura lieu à la Maison des Associations du 4e … Continuer la lecture de Byron : réunion de la Société française des études byroniennes, 26 janvier 2013, Paris

sites sur Byron

Voilà des adresses de sites sur Byron, certaines avec nos commentaires  http://petercochran.wordpress.com/ http://englishhistory.net/byron/marilee.html http://www.bartleby.com/222/index.html#2 This lengthy analysis of the author's life and work includes sections on "Early years ", "Life at Venice and Ravenna", "Hours of Idleness", "Dramatic works", "The Vision of Judgment" and "Don Juan." Contains: Extensive Bio, Criticism, Bibliography http://www.englishhistory.net/byron/critical.html This site contains … Continuer la lecture de sites sur Byron

Which Beauty ? The testament of Lord Byron in Achilles and in «The Deformed Transformed» (his last draft for theater), by Marguerite Champeaux-Rousselot

Beauty Byron Achilles Byron and Beauty... Which Beauty ?   Let's follow him. Aged 21, Byron sets off on his Grand Tour. He condenses his fortnight in Troy to "the barrrows supposed  to contain the carcases  of Achilles, Antilochus, Ajax etc." [1] This detail that shocks him visually here, is the germ of my paper. His … Continuer la lecture de Which Beauty ? The testament of Lord Byron in Achilles and in «The Deformed Transformed» (his last draft for theater), by Marguerite Champeaux-Rousselot

Βύρων : Ποιος/ποιο γράφει Ιστορία; Πού βρίσκεται η σκέψη του Βύρωνα όταν γράφει τον Μεταμορφωμένο Δύσμορφο (The Deformed Transformed) ;

Πεπρωμένο ή Θεός, Ήρωες ή Πλήθη, Μυρμήγκια ή Μαριονέτες: ποιος/ποιο γράφει Ιστορία;     Πού βρίσκεται η σκέψη του Βύρωνα όταν γράφει τον Μεταμορφωμένο Δύσμορφο ( The Deformed Transformed ); (Μαργαρίτα  Σανπώ-Ρουσσελώ Marguerite Champeaux-Rousselot) Σε μια κρίσιμη περίοδο της ζωής του, ο Βύρων επιζητά τη συνοχή ανάμεσα στη σκέψη του και την ζωή του. Η Αγγλία, τα ταξίδια, η … Continuer la lecture de Βύρων : Ποιος/ποιο γράφει Ιστορία; Πού βρίσκεται η σκέψη του Βύρωνα όταν γράφει τον Μεταμορφωμένο Δύσμορφο (The Deformed Transformed) ;

«Destin ou Dieu, Héros ou Foules, fourmis ou marionnettes : qui fait l’Histoire ? Où en est Byron sur ces réflexions dans Le Difforme transformé ?» par Marguerite Champeaux-Rousselot (2010)

Introduction Byron et l’Histoire avec un grand H… sujet immense  car on pourrait dire que Byron toute sa vie s’est intéressé à l’Histoire, non pas en tant que science du passé ( et pourtant  les allusions qu’il y a faites et ses nombreuses lectures montrent qu’il en avait une connaissance approfondie)  mais surtout en tant … Continuer la lecture de «Destin ou Dieu, Héros ou Foules, fourmis ou marionnettes : qui fait l’Histoire ? Où en est Byron sur ces réflexions dans Le Difforme transformé ?» par Marguerite Champeaux-Rousselot (2010)

« Who/what makes History? Byrons’s answers through “The Deformed Transformed”», by Marguerite Champeaux-Rousselot (2010)

In January 1822, Byron starts writing The Deformed Transformed (D.T.), a richly illuminated tale that captures striking historical detail. This combination of fact and fiction underlines his clear understanding of  laws of history and, implicitly, of his personal choices. By means of his characters and situations, Byron communicates his thoughts about both history in general … Continuer la lecture de « Who/what makes History? Byrons’s answers through “The Deformed Transformed”», by Marguerite Champeaux-Rousselot (2010)

«George Byron, Tyrtée (Τυρταĩος) et Casimir Delavigne», par Marguerite Champeaux-Rousselot

Autour de Byron et Tyrtée, jeux de lettres et influences-surprises, chez Jules Barbey d’Aurevilly et Casimir Delavigne, vers 1824 Communication donnée lors du colloque international «Correspondences» et l'International Byron Society à la Sorbonne (Paris), le 6 juin 2006. Correspondences est un terme anglais qui, outre le courrier, évoque des réseaux de relations et d’échos. Je … Continuer la lecture de «George Byron, Tyrtée (Τυρταĩος) et Casimir Delavigne», par Marguerite Champeaux-Rousselot

«WHO’S WHO ? BYRON ET LES MEANDRES DE L’IDENTITÉ en référence à quelques œuvres de Byron», par Danièle SARRAT

La grande diversité de ton, de style et de sujet dans l’œuvre de Byron reflète l’identité multiple du poète, son goût pour la mystification et sa tendance à surprendre ou dérouter ses lecteurs du point de vue de l’identité, par des moyens variés : changements d’aspect physique, ou de genre, souvent à travers le déguisement, ou … Continuer la lecture de «WHO’S WHO ? BYRON ET LES MEANDRES DE L’IDENTITÉ en référence à quelques œuvres de Byron», par Danièle SARRAT

Célébration d’un «petit» romantique français, Philothée O’Neddy, le samedi 15 octobre 2011, à la bibliothèque de l’Arsenal à Paris

Journée de célébration de Philothée O’Neddy : lectures et études au Grand Salon de la Bibliothèque de l'Arsenal, un cadre chargé des prestiges de l'histoire du Romantisme : voir le programme ci-dessous Amateurs de la période romantique, venez célébrer l’une des figures les plus attachantes du Petit Cénacle ! Si l’on sait que 2011 marque le … Continuer la lecture de Célébration d’un «petit» romantique français, Philothée O’Neddy, le samedi 15 octobre 2011, à la bibliothèque de l’Arsenal à Paris

WHO’S WHO ? THE UNCERTAINTIES OF IDENTITY IN BYRON’S WRITINGS (Danièle SARRAT)

The great variety of subject, style and tone in Byron’s writings mirrors the poet’s multiple identity, his penchant for misleading situations and his recurrent tendency to puzzle or surprise his readers, as far as identity is concerned, through various means. These are changes in physical appearance, or even gender, through disguise for instance, or reversed … Continuer la lecture de WHO’S WHO ? THE UNCERTAINTIES OF IDENTITY IN BYRON’S WRITINGS (Danièle SARRAT)