Évangile, mariage et divorce (texte plus détaillé)

L'étude du grec d'un verset de l'Evangile montre qu'il a été mal traduit en latin par la Vulgate, ce qui a entraîné la doctrine discutable à tous égard de l'Eglise catholique au sujet de certaines des personnes divorcées considérées toutes comme "coupables" et interdites de remariage.

«Être trompée», et non «commettre un adultère» (Matthieu 5, 32a) : divorce et Évangile

Un passif subi pour μοιχεύω à ajouter aux dictionnaires ? Matthieu, V, 32 et Porphyrios (De abstinentia, III, 11, l.5) : (Recherche en cours, 2015-09-11) Même si cela met mal à l’aise, il faut accepter que les Dictionnaires même concernant un passé révolu, ne reflètent qu’une partie de la langue parlée d’une époque, et ceci pour deux raisons … Continuer la lecture de «Être trompée», et non «commettre un adultère» (Matthieu 5, 32a) : divorce et Évangile