« réduction à l’état laïc » : le sens des mots pour la Bonne Nouvelle

Un problème de fond vu ici sous l'angle du langage Une tribune  dans La Croix : « Réduire à l’état laïc », une expression malheureuse et dépassée, par Jean-Charles Descubes, archevêque émérite de Rouen, président de la Fondation Jean Rodhain,  et qui relance d'ailleurs le débat sur le cléricalisme[1],  nous semble être l’occasion pour nous d’une courte … Continuer la lecture de « réduction à l’état laïc » : le sens des mots pour la Bonne Nouvelle

« … comme des serpents et … comme des colombes » : les deux adjectifs mystère de Matthieu, 10,16

Pourquoi chercher le sens de ces deux adjectifs dans ce texte si connu !? Commençons à l’américaine par une petite touche d’humour … Nous allons voir un texte où il sera beaucoup question d’animaux domestiques : petit bétail, moutons, béliers et brebis, ou sauvages : loups déguisés en animal bêlant ou chevrotant, ou brebis à … Continuer la lecture de « … comme des serpents et … comme des colombes » : les deux adjectifs mystère de Matthieu, 10,16

Manuel de critique textuelle du Nouveau Testament ( 2014)

Objectif de ce livre, fruit d'un immense  travail sans cesse réactualisé Une lignée de philologues s’essaie, depuis 1934 et Léon Vagenay, de lier trois domaines : L’étude des documents à partir desquels est établi le texte grec du NT ; La place des variantes ; L’histoire du texte, manuscrit puis imprimé. Réunie autour de Christian … Continuer la lecture de Manuel de critique textuelle du Nouveau Testament ( 2014)

La devise choisie par le  Pape François : «  miserando et eligendo »

Elle est tirée d’un texte du VII° siècle… en latin bien sûr ! Ce sont quelques mots d’une homélie de Saint Bède le Vénérable ( voir sa vie sur Internet ) . Saint Bède y  commente en latin[1] un passage de l’évangile dit « de Matthieu » (Matthieu, 9, 9-13). On peut aussi comparer avec  Marc 2,13-17  et … Continuer la lecture de La devise choisie par le  Pape François : «  miserando et eligendo »

Compassion envers les victimes, oui, car en français actuel, le terme miséricorde sous-entend qu’on est coupable.

Marguerite Champeaux-Rousselot ( décembre 2018) ( recherche à partir du sens du mot en hébreu, grec, puis latin et français ) Faites le test : par exemple, si un journal français raconte que X fait miséricorde à Y,  tous supposeront que X pardonne à Y  et que Y a certainement contrevenu à la loi humaine … Continuer la lecture de Compassion envers les victimes, oui, car en français actuel, le terme miséricorde sous-entend qu’on est coupable.

Un peu de vocabulaire sur les notions de « libération »  et de la « remise des dettes » en Israël à l’époque de Jésus.

( Ce sont quelques notions de vocabulaire pour mieux comprendre les expressions comme la  « remise de dettes »  et est le terme pardon dans l’Evangile, et donc ce qu’on appelle le sacrement de « réconciliation »)   Comment vivait-on et disait-on le pardon en  hébreu  à l’époque de Jésus ?    Il existe en hébreu un terme qui … Continuer la lecture de Un peu de vocabulaire sur les notions de « libération »  et de la « remise des dettes » en Israël à l’époque de Jésus.

Affiner son sens de « la langue », avec Maurice Rouleau

Un blog que j'aime bien Il y a blog que j’aime bien et qui s’appelle : La langue française et ses caprices , avec comme devise : Sensibiliser les gens aux exigences de la langue. Je m’y suis abonnée mais je ne vous proposerais pas du tout regarder depuis le début, car il a commencé … Continuer la lecture de Affiner son sens de « la langue », avec Maurice Rouleau